Désinformation, mésinformation et informations malveillantes, quelle différence ?

Désinformation, mésinformation et informations malveillantes, quelle différence ?

Depuis l’avènement des nouveaux médias, le monde a connu une évolution spectaculaire tant dans la technologie que dans le langage (écrit ou parlé), ce qui laisse apparaitre de nouvelles expressions couramment utilisées comme la désinformation, la mésinformation et l’information malveillante. Dans un sens plus courant et universel, l’impression laisse entrevoir un amalgame entre ces mots bien que dans le fond, chaque mot exprime une réalité propre. Quelle différence y -a-t-il entre ces trois expressions ?

La désinformation

La désinformation est l’action de désinformer. C’est un processus de communication qui consiste à utiliser les médias pour transmettre des informations partiellement erronées dans le but de tromper ou d’influencer l’opinion publique et de l’amener à agir dans une certaine direction. Dans le cas de la propagande mise en œuvre par un Etat, un lobby, une multinationale ou un groupe financier, la désinformation est consciente et « planifiée », mais s’exerce avec plus ou moins de complicité de la part des médias selon le niveau de démocratie ou leur degré d’indépendance. En un mot, Dans la désinformation, la personne sait que l’information est erronée ou déforme la réalité. Mais elle l’a divulgue dans un but bien précis.

La mésinformation

Cette autre forme apparue récemment et couramment utilisée est le fait pour un individu d’utiliser une information sans but précis. C’est dire que l’information peut être incomplète, erronée ou obsolète relayée de façon intentionnelle ou non. Dans ce cas de figure, la personne partage l’information car elle la croit vraie.

Une information malveillante

Une information malveillante est cette information qui bien qu’elle soit vraie, le but pour celui qui la divulgue est de nuire une tierce pour atteindre ses objectifs. On peut donc qualifier une information malveillante de vérité pas bonne à dire.

Il faut noter que bien que l’amalgame soit faite sur ces trois expressions,  elles restent condamnables, même si celui qui les utilise ignore la différence.

Kebson Madinho

Posts Carousel

Latest Posts

Most Commented

Featured Videos